Sophrologie

Mardi : de 10h à 11h Soleil Levant et de 20 à 21h au Tillay salle Condorcet

Jeudi : de 19h à 20h et de 20h 15 à 21h15 Soleil-Levant

 

  DéfinIMG_6461 (640x427)itions de la Sophrologie

La Sophrologie et ses principes fondamentaux

Définition personnelle de la sophrologie :

La Sophrologie est l’étude du corps et de la conscience à travers l’apprentissage et l’utilisation de différentes techniques et méthodes. La recherche et l’observation des sensations se vivent dans une relation entre le corps et l’esprit. Un travail régulier apporte une meilleure présence à soi et aux autres. La sophrologie adaptée au rythme de chacun renforce la personnalité et accompagne l’autonomie de la personne en tenant compte de son environnement.

La sophrologie se décline selon 3 principes :

Principe de schéma corporel comme une réalité vécue :

Notre schéma corporel est une représentation consciente et inconsciente de notre corps physique. La conscience nous fait ressentir les mouvements exécutés et nous met en relation avec le monde environnant. Le schéma corporel se construit à partir de la toile tissulaire proprioceptive du corps. Celle-ci nous informe sur notre position dans l’espace, sur notre posture relative à cet espace, sur la délimitation de nos segments. Le schéma corporel est en relation à nos expériences vécues et viennent développer le potentiel de réponse physique et émotionnel. Il semble que l’image du corps se construise et se structure en fonction de l’histoire personnelle de chaque individu, en relation direct avec le schéma corporel.

Le schéma corporel comme une réalité vécue : c’est vivre et accueillir ses sensations corporelles en habitant son corps dans l’instant. De plus enrichir et développer à travers les pratiques : l’idée, la perception et l’estime de soi. Développer la conscience, de façon perfectible, du ressenti ici et maintenant.

Proprioception : flux constant d’informations sur la position du corps, révélant sa position. Les capteurs proprioceptifs ou sensoriels, sont principalement situés au niveau articulaire et musculaire, ils fournissent au système nerveux central une image intérieure et permettent la coordination.

Principe d’action positive :

Toute action sur le corps est mise en mémoire et intervient sur le mental. L’action positive met en relation le corps et l’esprit dans la recherche d’une sensation agréable vécue. Le corps retient la sensation agréable, l’esprit la mémorise. Toute action positive se répercute positivement sur tous les éléments psychique de la personne, inversement toute pensée positive se répercute sur le corps.  Ainsi la conscience profite d’une réceptivité sensorielle positive pour se développer.

Principe de réalité objective :

Passe par la conscience de la part du praticien du champ de ses possibilités d’intervention. La relation avec le client se fait dans l’objectivité d’un accueil de sujet à sujet. L’écoute et le regard sont claires, ils prennent en compte l’état personnel de chacun, dans son histoire corporelle. De même le sophrologue a conscience de ses limites en terme de formation et d’évolution personnelle.

La réalité objective intègre également les enjeux personnel, professionnel, sportif … dans la pratique.

Une séance de Sophrologie se déroule en 3 étapes :

Premièrement l’accueil par un dialogue pré-sophronique : c’est un espace d’échange ouvert pour permettre aux sophronisants la mise en mots  de l’état corporel et émotionnel du moment.  C’est un élément clé de la séance, il amène la conscience à plus de réalité vécue.

L’accueil des personnes est important, il permet de mettre en place le principe de l’alliance. Cette étape de transition fait partie intégrante de la séance.  L’accueil peut être vécu comme un sas qui met en condition les clients. Un passage qui prépare au travail et différentie le moment présent de l’historique de la journée. Cette étape tisse un lien entre le groupe et le formateur. L’accueil permet d’énoncer quelques règles sur le déroulement d’une pratique exemple : parler de soi, discrétion, respect des propos exprimés, ne pas couper la parole, ne pas interpréter, respect des horaires…

Une description rapide de la séance qui suit est proposé par le sophrologue. Une explication technique éclaire sur la pratique adaptée en fonction du dialogue.

Pour résumer :

  • Accueil, aménagement de l’espace, ponctualité, règle de base,
  • Information sur le projet dans les grandes lignes,
  • Dialogue pré-sophronique, basé sur l’écoute active,
  • Information sur la technique utilisée, modification possible.

Deuxièmement le corps de séance, le déroulement du travail dans la pratique par les techniques.

Troisièmement, le dialogue post-sophronique permet la mise en mots pour les sophronisants de l’expérience vécue pendant la séance. L’expression est essentiellement centré sur soi, « ici et maintenant » une verbalisation qui dépose des informations au niveau de la conscience, une étape importante pour la construction personnelle.

Le sophrologue est centré sur la personne dans une écoute active de reformulation et d’empathie. Il préfère l’expression positive.

Pour résumer :

  • Instant de silence (quelques secondes),
  • Dialogue post-sophronique, expression sur l’expérience vécue, phéno-description écrite,
  • Dialogue et éclaircissement technique,
  • Clôturer clairement la fin de séance.

La phéno-description met, à travers l’écriture, des mots sur l’expérience vécue.

La fermeture de la séance interrompt le travail et ferme un moment privilégié.